Chargement

Elargissement du chèque énergie

Posté le : 08/01/2019

La valeur du chèque énergie permettant aux ménages modestes de payer leurs factures d’énergie dépend du niveau de revenus et de la composition du ménage, définie en unités de consommation. Un ménage représente l’ensemble des personnes qui partagent un même logement. La valeur des unités de consommation (UC) est calculée ainsi : la première personne du ménage compte pour 1 UC, la deuxième pour 0,5 UC et les suivantes pour 0,3 UC. Le montant maximal du chèque énergie est désormais fixé à 277 €, soit 50 € de plus qu’en 2018.

En 2019, au total, près de 6 millions de ménages devraient profiter du dispositif, d’après les estimations du gouvernement. Pour atteindre cet objectif, le plafond de revenu fiscal de référence à ne pas dépasser pour obtenir le chèque énergie passe en 2019 à 10 700 €, contre 7 700 € auparavant. Un simulateur permet de vérifier gratuitement leur éligibilité au chèque énergie. Pour cela, il suffit de renseigner son numéro fiscal.

Autres articles

Hausse du chèque énergie

Le chèque énergie permet aux 4 millions de ménages modestes de payer leurs factures d’énergie. Son montant moyen devrait ainsi passer de 150 à 200 € par an en 2019.

Lire la suite

Une nouvelle prime renovation

Depuis le 2 janvier, le nouveau dispositif de soutien à la rénovation énergétique des logements pour les ménages aux revenus les plus modestes est en place.

Lire la suite

Les coûts des chevaux fiscaux s’emballent

En 2019, dans certaines régions le prix du cheval fiscal, servant au calcul du prix de délivrance du certificat d’immatriculation (ex carte grise) a augmenté de près de 6 %.

Lire la suite

Allo, le prélèvement à la source, c’est gratuit ?

Pour répondre aux questions sur le prélèvement à la source, l’administration fiscale a instauré un numéro national, le 0811 368 368 à 0,06 € la minute. À partir de janvier 2019, les appels ne seront plus surtaxés, mais facturés au tarif d’une communication locale.

Lire la suite

Comment les bailleurs perdent près de 200 millions par an

Près de la moitié des propriétaires qui gèrent en direct leur bien ne pensent pas à réindexer les loyers de leurs locataires, selon une étude de Smartloc. Ils perdent près de 200 millions par an.

Lire la suite

Les mesures pour compenser la hausse des taxes sur les carburants

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé des mesures visant à compenser la hausse des taxes sur les carburants prévue par le projet de loi de finances pour 2019.

Lire la suite